Match Sénior du 23/04/2022 Offenbach
Photo du match

Match Sénior du 23/04/2022 Offenbach

UN MATCH MEMORABLE !

Walferdange Renerts – Offenbach : 7 -33

Compo : 1. Filipe Campos (25’ Johannes Jackson) 2. Emmanuel Sousa 3. Anthony Rossi 4. Paul Triouleyre (40’ Hugues Nzali) 5. Emmanuel Plattard (55’ Olivier Maunoury) 6. Mike Travessa (60’ Jean-Claude Griffoin) 7. Pierre Toulet (C) 8. Rhys Williams 9. Pierre-Louis Petit (55’ Quentin Leveque) 10. Adrian Mendez 11. Paul-Antoine Piquet (50’ Timothée Riom) 12. Alexandre Piquet 13. Brice Barzin 14. Paul Edange (70’ Alexis Mayer) 15. Pierre Baldit

Coachs : Thibaud Sacaze, Joss Gaspalou

Soins : Bernard Motro

Pour Walferdange : 1 Essai (Paul T.), 1 Transformations (Adrian)

Terrain en bon état, grâce à un épandage le matin même, arbitrage épique de Pablo Chimienti (5 jaunes), assisté de Lukas Zimmer (Walfer) et Dominique Arnaud (Offenbach).

 

Et voilà, c’est le grand jour, les Ogres ffenbach sont là !

Walferdange démarre ce match de Gala pied au plancher, avec beaucoup d’envie, et se procure rapidement une touche à 5 mètres de la ligne allemande. Bien capté, les Renerts semblent partir en cocotte, mais les visiteurs réussissent à stopper l’avancée.

Les Verts continuent à mettre une grosse pression et peuvent de nouveau organiser un ballon porté après une touche mais Offenbach montre à nouveau sa puissance supérieure et met le pack luxembourgeois sur le reculoir.

Le jeu s’équilibre. Offenbach se montre dangereux notamment par les relances du demi de mêlée, mais la défense des Renerts est attentive. Offenbach se procure une touche à hauteur de leurs 40. Touche raccourcie et gagné, le pilier droit (golgoth black sud-africain) percute et est stoppé par nos avants mais le jeu classique se poursuit en surnombre, le décalage permet à l’ailier d’aller marquer 0 – 7 à la 15eme minute.

Walfer repart de l’avant, mais perd le ballon en attaque, contre-attaque, les joueurs d’Offenbach sont plus rapides individuellement et marquent. Les Allemands sont galvanisés et Walfer marque le coup. Mêlée pour Walfer proche de sa ligne, mésentente sur la 89 et le demi de mêlée adverse vole le ballon et va marquer. Nouvelle attaque placée d’Offenbach, jusqu’à l’aile puis retour, il y a un surnombre au centre, nouvel essai, avec chambrage du marqueur. 0 – 28, bonus pour Offenbach à la 25’ après 10 minutes à sens unique.

C’est la curée ? Non, les Verts doivent se rebeller. Et c’est le cas. Gros combat, grosse pression sur chaque zone de conquête, et Walfer prend l’ascendant dans ce domaine. Le jeu se déroule exclusivement dans le camp allemand et les attaques des avants s’enchainent. Le ballon est bien conservé. Après une longue action avec de nombreuses percussions c’est finalement Paul T. qui franchi la ligne victorieusement. Son 1er essai au club.

7 – 28 à la mi-temps.

Walferdange reprend avec une pression de tous les instants. Les Renerts sont dominateurs en touche, et font jeu égal en mêlée, domaine où ils récupèrent plusieurs pénalités pour poussée anticipée. Le jeu se déroule dans le camp d’Offenbach, qui cependant défend très bien. Quand Offenbach récupère le ballon, il se heurte aux placages positifs et spectaculaires de la paire Alex – Brice qui agit en patron au centre du terrain.

La domination ne permet pas de marquer, mais les Allemands étouffés, s’agacent. Le jeu devient haché, quelques générales ici ou là et les biscottes qui vont avec. Offenbach n’est pas tombé sur des ingrats. Walferdange effectue des changements, en gardant cette pression et cette domination des avants constante, bien menés au combat par Rhys et Capitaine Pierre et une 1ère ligne exemplaire en mêlée.

En toute fin de match, Offenbach tape un dégagement et le rebond capricieux permet à leurs joueurs de continuer au pied et sur la vitesse de marquer un contre assassin. La transformation est contrée par les joueurs de Walferdange toujours aussi motivés. 7 – 33 score final.

 

Les visiteurs étaient bien aussi forts qu’annoncé et ont été capable de marquer 4 essais pendant les 10 minutes de temps faible de Walferdange. Mais sur le reste du match, une prestation d’une qualité incroyable, à tous les niveaux, une lutte les yeux dans les yeux contre ces joueurs professionnels.

Si Walferdange est capable de jouer les prochains matchs au même niveau, à commencer par le déplacement à Bonn le 7 mai, une belle fin de saison se profile.