Déplacement à Bonn

Déplacement à Bonn

PIERRE ENTRE LES PIQUET !

Bonn - Walferdange Renerts : 0 -36

Compo : 1. Filipe Campos (50’ Emmanuel Sousa) 2. Quentin Dee (55’ Johannes Jackson) 3.

Anthony Rossi (60’ Maxime Melin) 4. Emmanuel Plattard 5. Jean-Claude Griffoin (40’ Paul

Triouleyre) 6. Pierre Toulet 7. Mike Travessa (50’ Thomas Bedos) 8. Simon Labayle (C) 9.

Pierre-Louis Petit (55’ Quentin Leveque) 10. Adrian Mendez 11. Paul-Antoine Piquet 12.

Alexandre Piquet 13. Brice Barzin (50’ Clément Chalin) 14. Paul Edange 15. Pierre Baldit

Coachs : Thibaud Sacaze, Jonathan Prince

Psychologue : Ben le Belge

Pour Walferdange : 6 Essais (3 A. Piquet, 1 Pierre B., 2 P. Piquet), 3 Transformations (2 Adrian,

1 Clément)

Terrain en bon état, arbitre Mr. Markinovic

Du retard, pour ce compte-rendu, les compte-rendu sont plus compliqués sans faire le

déplacement !

Walferdange se déplace avec une équipe complète et très motivé chez la lanterne rouge de la

Poule.

Dès le début, les renerts mettent une grosse pression sur leurs hôtes, et montre leur intention

d’envoyer du jeu. Les actions s’enchaînent et Walferdange marque par Alexandre Piquet,

transformé par Adrian Mendez (5’ 0 – 7).

Le match s’équilibre un peu, Walferdange est toujours dominant en possession, mais les actions

ont du mal à se développer, avec beaucoup de petites fautes. C’est les premières chaleurs et il y

a de l’humidité en bord de rivière.

Néanmoins, Walferdange ne s’affole pas, comme d’habitude dominant en touche, ils prennent

aussi l’ascendant en mêlée, avec le retour des blessés et désormais une vraie concurrence en

première ligne. Et les efforts sont récompensés, nouvelle attaque placée vers la 30’ et nouvel

essai d’arrière puis un 3eme avant la mi-temps (0 – 17).

L’essai du bonus arrive dès de début de la 2eme mi-temps, l’objectif du jour est atteint.

Les renerts sont toujours dominants, mais toujours de petites erreurs, sur ce terrain très agréable

mais sensiblement plus large que le nôtre. Mais Walferdange a 22 joueurs de bon niveau, les

remplacements viennent relancer le match, chaque renerts entrant apporte quelque chose, alors

que Bonn ressent de plus en plus la fatigue, notamment en mêlée. Et ça paye, Walferdange

marque de nouveau 2 essais, comme les précédents les arrières bien organisés venant conclure

la domination des avants.

Une victoire de Walferdange attendue, mais très satisfaisante dans la manière, l’équipe continue

à progresser collectivement et le travail effectué à l’entraînement se voit sur le terrain. Bravo !

Désormais, c’est le money-time, rendez-vous ce samedi à Cologne.